Les différents profilés de finition en bâtiment

Murs, sols, façades, protection, accessibilité

Qu’est-ce qu’un profilé de finition ?

Les profilés de finition, comme leur nom l’indique, vont trouver leur utilité dans la réalisation des finitions d’une construction. Par conséquent, on les utilise après le gros œuvre, sur l’ensemble des espaces intérieurs, comme les sols ou les murs, ainsi qu’en extérieur, sur les façades de l’édifice.

Si certains profilés de finition ont un usage principalement esthétique (rattrape-niveaux - seuil de porte, etc.), d’autres profilés de finition du bâtiment ont un véritable rôle à jouer pour la protection des biens et des personnes. C’est par exemple le cas des profilés de finition pour l’accessibilité, ou des profilés de finition sismique.

Profilés de finition sols

Les profilés de finitions de sols pour les bâtiments peuvent revêtir différentes formes et fonctions. De manière générale, ces profilés de finitions en bâtiments visent à calfeutrer un joint, rattraper une différence de niveau, raccorder plusieurs revêtement différents ou encore améliorer l’esthétique de l’édifice.

De fait, on trouve donc plusieurs modèles tels les arrêts de revêtements, qui marque la fin de l'intégration d’un revêtement de sol défini. Également, les profilés de finition sols tels que les seuils de portes contribuent à unifier deux pièces distinctes en masquant l’éventuelle séparation de deux revêtements de sol disparates au niveau d’une porte.

Les profilés de finition sols sont aussi liés aux joints de dilatation et de fractionnement ; auquel cas les profilés de finition en bâtiment ont un rôle quasi-structurel et en tout cas technique pour assurer la pérennité de l’édifice.

Profilés de finitions murs

A l’instar des profilés de finition pour les sols, les profilés de finitions murs viennent embellir le bâti et assurer une protection et un maintien des revêtements. On compte quelques gammes de ce type de profilé, parmi lesquelles les plinthes, les plaques de protection de portes, ou encore les protections d’angles.

Les plinthes et protections d’angles et de têtes de mur sont des profilés de finition qui se placent là ou il y a des risques de dégradation. Tandis que les premières sont des barres horizontales à la jonction du mur et du sol, les protection d’angles sont des cornières pour protéger l’angle sur la hauteur verticale. Ces deux modèles de profilés de finition muraux en bâtiment viennent en renfort pour protéger les murs des chocs causés par les usagers comme le mobilier. 

Les plaques de protection quant à elles, sont des profilés de finitions qui s’intègrent sur la partie inférieure des portes ou des murs. Ces plaques en aluminium, laiton ou inox protègent des chocs, salissures, passages fréquents, frottements, etc.

Profilés de finition façades

En construction de bâtiments, les profilés de finition s’utilisent également pour les façades des édifices sous différentes formes . Ils assurent à la fois le maintien de l’édifice contre les aléas climatiques et son évolution naturelle, l’isolation de l’ouvrage, mais également son rendu esthétique. 

Ainsi, on trouve de nombreux types de profilés de finition pour bâtiments à destination des façades. Il peut aussi bien s’agir de couvre-joints de façades que de joints creux, qui améliore le rendu visuel des joints sur la façade.

De même, il existe de nombreux profilés pour balcons dont l’un des rôles est l’évacuation des eaux de pluie sans laisser trop de traces. Enfin, les profilés d’isolation de façade (ITE) contribuent à l’isolation thermique et phonique du bâtiment par l’extérieur. Ces derniers modèles de profilés de finition en bâtiment sont de plus en plus employés avec le développement de l’architecture durable.

Profilés de finition et de protection

Les profilés de finition en bâtiment ne servent pas qu’à l’esthétique ou à la couverture de revêtements de sols ou de façades. Certains sont en effet des profilés de protection, qui peuvent avoir plusieurs fonctions :

  • la protection passive contre les incendies,
  • l'accompagnement des mouvements du bâtiment fonction des ondes sismiques,
  • la meilleure accessibilité pour les PMR (personnes à mobilité réduite).

Protection contre les incendies

La protection du bâtiment contre les incendies peut se faire de manière active ou de façon passive. La protection active demande une action de la part de l’homme et est essentiellement curative, on l’emploie lorsqu'un incendie s’est déjà déclaré.

En revanche, la protection passive contre les incendies du bâtiment ne nécessite aucune intervention humaine pour son déclenchement. De fait, elle est donc essentiellement préventive, et s’applique par le biais de produits de protection spécifiques. On trouve par exemple, les cordons coupe-feu, qui s’intègrent dans les joints de dilatation pour les calfeutrer et éviter tout effet cheminée. Ils sont dimensionnés pour permettre les mouvements structurels naturels du béton et sont souvent recouvert de couvre-joints de façade.

Protection sismique et antivibratoire

La construction parasismique répond à des normes strictes, qui dépendent du niveau de risque sismique du lieu de construction. Aussi, pour absorber et accompagner les éventuelles secousses sismiques ou des micro-vibrations dues au trafic ferroviaire et à la formation géologie auxquelles pourrait-être soumis l’ouvrage, il est nécessaire de suivre un cahier des charges bien spécifique tout au long de la construction, du gros œuvre à la finition.

De fait, il existe des profilés parasismiques bâtiment, qui viennent renforcer les mesures établies lors de la construction d’un édifice pour prévenir les risques de dommages liés aux séismes. C’est par exemple, le cas des joints parasismiques qui doivent permettre le maintien des voies d’évacuation pendant et après une dégradation de l’immeuble due au mouvement sismique ou équivalent.

 

Amélioration de l’accessibilité

Depuis la loi accessibilité du 11 février 2005, les espaces publics et établissements recevant du public (ERP) ont obligation de répondre à certaines normes pour assurer l’accessibilité des PMR.

Notamment, de nombreux profilés doivent être mis en place pour répondre aux nouvelles réglementations en vigueur : rampes d’accès, tapis de propreté antidérapants, bandes de vigilances, nez de marche... Les profilés de finition en accessibilité ne manquent pas.

Tous jouent un rôle fondamental pour la sécurité de l’ensemble des publics d’un ERP. En 2020, l’ensemble des lieux concernés par ces lois doivent être équipés en profilés de finition accessibilité adéquats, tandis que les édifices en construction doivent intégrer ces normes dès la définition des plans.

Demande de devis

Laissez-nous vos coordonnées et nous vous recontacterons très rapidement afin de vous guider, et vous conseiller sur nos produits.