Qu'est-ce que le joint de fractionnement ?

Le joint de fractionnement, aussi appelé joint de retrait, permet le libre retrait du béton, une contraction naturelle et inévitable de celui-ci lors de son séchage. Le joint de fractionnement peut être mis en place de différentes façons et permet de prévenir l’apparition de fissures liées à la rétraction du béton.

Principe du joint de fractionnement

Le joint de fractionnement a pour rôle de prévenir et contrôler l’apparition d’éventuelles fissures dans une dalle ou une chape de béton. En effet lors du séchage de celui-ci, on observe un phénomène de retrait du béton, qui entraîne une rétractation du matériau. C’est ce processus qui peut entraîner fissuration en l’absence de joint de fractionnement et par conséquence des dégradations des revêtements de finition.

Le principe du joint de fractionnement est donc de créer artificiellement des amorces de fissures à intervalles réguliers. De cette manière, on canalise le développement du phénomène de fissuration pour s’assurer qu’aucune propagation ne se fera de façon anarchique sur la structure du béton. Cette situation pourrait, en plus de s’avérer inesthétique, causer des dommages structurels à la construction.

Les différents joints de fractionnement

Le joint de fractionnement peut prendre différents noms selon la technique utilisée pour le mettre en place sur la surface de dalle ou chape en béton d’une construction. On distingue ainsi le joint de fractionnement moulé, scié ou sur béton frais.

Joint moulé

Utilisé le plus souvent pour les dalles extérieures, le joint de fractionnement moulé est réalisé à l’aide d’une règle en PVC, positionnée dans le 1/3 supérieur de la dalle en béton et dont l’extrémité supérieure doit correspondre au niveau de la surface finie du béton. La règle en PVC servant au joint de fractionnement moulé est placée sur des supports ou des plots de béton avant le coulage du béton.

Également, la règle PVC utilisé pour la mise en place du joint de fractionnement moulé assure le rôle de joint dallage extérieur et sert de support pour le tirage du béton.

Dans le cas de dalles intérieures, il est aussi possible d’utiliser des baguettes en laiton ou aluminium, pour réaliser les joints de fractionnement des dalles ou chapes.

Joint scié

Le joint de fractionnement scié est réalisé dans un délai allant de 6 à 48 h après le bétonnage de la dalle. Cela doit être fait dès que le durcissement du béton permet un sciage sans épaufrure.

Pour mettre en place un joint de fractionnement scié, on va créer un point faible, en sciant la dalle de béton durci sur 1/3 de son épaisseur, à l’aide d’une disqueuse. Ce joint constituera une amorce de fissure qui, si elle se produit, se trouvera dans le fond du trait de scie et ne sera pas visible depuis l’extérieur.

Joint sur béton frais

En lieu et place de la disqueuse ou d’une règle de moulage, le joint de fractionnement peut se faire directement sur béton frais. Pour ce faire, on utilise un fer à joint, grâce auquel on va créer une entaille dans la partie supérieure de la dalle de béton. Cette technique est équivalente à celle du joint de fractionnement scié, à la différence que cette dernière nécessite d’attendre quelques heures le temps que le béton ait déjà commencé à sécher.

Demande de devis

Laissez-nous vos coordonnées et nous vous recontacterons très rapidement afin de vous guider, et vous conseiller sur nos produits.