Qu'est-ce qu'un joint parasismique ?

Le joint parasismique est un élément clé en construction parasismique. Son implantation répond aux réglementations de l’Eurocode 8 et il peut permettre d’éviter d’importants dégâts lors de séismes, dans le cas où un bâtiment s’entrechoque avec les bâtiments voisins sous l’effet des secousses.

Présentation du joint parasismique

Le joint parasismique est un espace vide de tout matériau, que l’on réalise entre deux constructions mitoyennes ou pour séparer les modules d’un bâtiment de forme complexe. Par exemple, dans le cas d’une construction en L, on construira deux modules indépendants séparés par un joint sismique

Les règles de mise en place du joint sismique sont édictées par l’Eurocode 8, qui s’impose comme la référence européenne en matière de construction parasismique. Si ce document n’impose pas de valeur minimum pour la largeur des joints parasismiques, il est néanmoins recommandé de suivre a minima les exigences antérieures à cet Eurocode.

  • 4 cm de largeur pour les zones de sismicité 2 et 3
  • 6 cm de large pour les zones de risque sismique 4 et 5

Si le joint parasismique peut être laissé nu, sans ajout d’un matériau quelconque, il est également possible de le couvrir à l’aide d’un couvre-joint parasismique, qui va accompagner les mouvements structurels des bâtiments.

Rôle du joint parasismique

En cas de séisme, les édifices subissent des forces oscillatoires de plus ou moins de forte amplitude et courent le risque de s’entrechoquer. Si aucun joint parasismique n’est prévu, c’est généralement ce qu’il se passe, avec d’importants dégâts matériels à la clé. Le bâtiment peut même s’effondrer.

L’insertion d’un joint sismique, particulièrement en milieu urbain qui présente une forte densité de construction, offre un espace de liberté dans lequel s’expriment les oscillations, cisaillements, torsions et autres déformations engendrées par les secousses sismiques. Ainsi, le risque est moindre pour les bâtiments de s’entrechoquer, ce qui réduit le risque de dommage pour l’ouvrage en lui-même ainsi que pour son voisinage direct.

Spécificités du joint parasismique

Le joint sismique vise à empêcher ou au moins à compenser les oscillations asynchrones provoquées par les tremblements de terre, qui peuvent causer d’importants dommages.

Si ce type de joint offre la possibilité de scinder plusieurs éléments d’un même bâtiment, on l’emploie surtout dans des cas particuliers. Ainsi, le joint parasismique convient tout particulièrement dans le cas de constructions parasismiques nécessitant la mise en place de joints de dilatation ou de joints de structure.

Demande de devis

Laissez-nous vos coordonnées et nous vous recontacterons très rapidement afin de vous guider, et vous conseiller sur nos produits.